Nos circuits

Les mitsio : "le Nord sauvage"

1er jour : Nosy be - Nosy Komba (Ampangorina) - Nosy Tsarabanjina

Départ matinal du port d’attache du Djebel Amour II (le Cratère) en direction de Nosy Komba et de son village principal (Ampangorina) 9 milles nautiques, soit environ 1h30 de navigation.

Sur bâbord, la somptueuse forêt primaire de la réserve de Lokobé, seule zone forestière originelle qui subsiste sur l’île de Nosy Be. Cette forêt tropicale humide plonge brutalement dans la mer, offrant de saisissants contrastes d’émeraude et de turquoise.

Village tranquille et familial avec son bord de plage tapissé par les nappes des brodeuses, Ampangorina vous permettra de faire quelques achats d’artisanat, ou de vanille. Les enfants et les plus grands seront ravis de visiter le parc des makis (lémuriens), qui savent se montrer très familiers, et très gourmands de bananes. En fin  de matinée, appareillage pour Nosy Tsarabanjina (27 milles, soit 5 heures de navigation).

En quittant Nosy Komba, sur tribord, Nosy Vorona, (l’île aux oiseaux), est un petit rocher paradisiaque, de la taille de 2 terrains de football. Une concession a été accordée par le service des phares et balises, moyennant l’entretien d’un petit phare utile aux plaisanciers. Un des seuls encore en service à Madagascar. Puis, Nosy Faly et ses grandes plages de sable blanc, se profile sur tribord. Au terme de quelques heures de navigation, Tsarabanjina, la belle (ou l’île de sable blanc). Terre sacrée des Sakalava, elle développe sur une vingtaine d’hectares sa végétation luxuriante et ses plages immaculées.

Avifaune importante : poules d’eau, frégates, cormorans, ankoay ou aigle pêcheur de Madagascar pour les plus chanceux.